Qui suis-je ?

Mon parcours professionnel commence par des études d’ergothérapie où j’ai découvert le milieu de la psychiatrie et de la psychologie au travers de stages en institutions psychiatriques. Passionnée par ces premières expériences, j’ai alors exercé plusieurs années en psychiatrie adulte, à l’hôpital et en ambulatoire, comme ergothérapeute en région parisienne et en Valais.
De part mon intérêt pour la psychologie et les rencontres humaines, j’ai réalisé parallèlement une licence de Psychologie à l’Institut d’Enseignement à Distance de l’université Paris 8.
J’ai ensuite arrêté mon activité professionnelle pour effectuer un Master de Psychologie clinique et Psychopathologie (Université Paris V). J’ai étoffé ma formation vers la clinique de l’enfant et de l’adolescent, au travers différentes options et stages puis en suivant une spécialisation l’année suivante en Psychologie et Psychopathologie de la périnatalité et du jeune enfant toujours à l’université Paris V (Descartes). Durant ces années, je me suis également formée à la clinique transculturelle pour pouvoir rencontrer réellement les personnes d’où qu’elles viennent, avec leurs histoires migratoires, leurs bagages culturels et leurs croyances. J’ai été co-thérapeute à la consultation transculturelle de l’hôpital Jean Verdier en 2013/2014. Convaincue de la nécessité d’un décentrage en tant que thérapeute, et afin de se préserver de tout ethnocentrisme, je prends en compte les représentations du patient que cela soit dans les dimensions ontologiques, étiologiques et thérapeutiques.
J’ai exercé comme psychologue dans différents lieux et associations accueillant des familles et des enfants (crèche, maternité, Maison de Parents, association BrainUp) avec également une activité de recherche auprès de personnes exposées à des évènements traumatiques (Etude IMPACTS 1 et 2, attentats de Paris, Janvier 2015).
Je suis actuellement le cursus de formation post-grade de Psychothérapie systémique à Genève (ASTHEFIS, PSGe), et exerce à As’trame Valais où je rencontre des familles confrontées à une rupture de liens dans le cadre d’une séparation parentale, d’un deuil ou d’une maladie.
Je suis reconnue comme Psychologue par la FSP (Fédération Suisse des Psychologues), ainsi que membre AVP (Association Vaudoise des Psychologues), et AVDITS (Association Vaudoise d’Interventions et de Thérapies Systémiques).